7 erreurs qui font fuir vos internautes

7 erreurs qui font fuir vos internautes

7 erreurs qui font fuir vos internautes

Pour réussir votre stratégie digitale, tout l’enjeu est de générer du trafic qualifié susceptible d’asseoir le développement commercial de votre activité. Si l’augmentation de l’audience est un facteur clé de succès d’un site Internet, il faut également donner envie aux internautes de rester sur votre site pour les amener à s’engager. Les erreurs que nous allons mentionner dans cet article sont des pratiques à proscrire tant elles nuisent à l’attractivité d’un site web.

1/ Haro aux pop-up intrusifs

Si vous avez choisi des interstitiels ou des pop-up, il est important de les utiliser avec parcimonie et intelligemment. Gardez en tête que l’apparition brutale d’un pop-up entrave le parcours utilisateur et le dissocie du contenu. Une pratique susceptible d’irriter votre audience qui l’incitera à quitter votre site.
Voici quelques conseils pour éviter que vos fenêtres pop-up soient trop intrusives et perçues négativement par les internautes :
+ Évitez de froisser les internautes si ces derniers ne sont pas intéressés par l’offre mise en valeur dans le pop-up. Utilisez une formulation polie (jamais déconcertante) pour l’option « non merci »,

+ Choisissez des call to action (CTA) intelligents. Configurez votre logiciel de marketing Automation afin qu’il puisse décider quel CTA il faut afficher.

+ Développez votre site de façon stratégique afin qu'un pop-up atteigne vos visiteurs à des points précis dans le parcours d’achat.

+ Évaluez la performance des pop-up. Si vous utilisez des fenêtres pop-up, étudiez les données statistiques pour mesurer la performance de ces interstitiels. Si un pop-up ne fonctionne pas bien, essayez d’optimiser son efficacité, sinon supprimez-le.

Depuis le mois de janvier 2017, Google sanctionne les pop-up et les interstitiels qui s’affichent intempestivement sur le mobile des utilisateurs de son réseau de recherche. Gardez en tête qu’un pop-up ne doit pas gêner la navigation et être utilisé de façon responsable.

2/ Des contenus difficiles à lire

Bien que certains webdesigners pensent qu'une créativité excessive attire les gens, une approche équilibrée est recommandée. Par exemple, évitez un texte blanc sur un fond noir. Il suffit de consulter les sites qui ont opté pour cette pratique pour s’apercevoir que l’expérience utilisateur est peu conviviale. Par ailleurs, les textes minuscules ou les polices de caractères fantaisistes impactent la lisibilité des contenus. Optez pour la simplicité et la clarté en privilégiant une ou deux couleurs attrayantes rendant les textes faciles à lire.

3/ Des vidéos paramétrées en lecture automatique

Les internautes ont pris pour habitude de cliquer sur une vidéo qu’ ils désirent visionner. Et s’ils ne le font pas? Il ne faut surtout pas les forcer, sous peine de créer une mauvaise expérience utilisateur. Les lectures
automatiques d’une vidéo sont souvent perçues comme un facteur intrusif qui pousse les internautes à quitter immédiatement un site.

4/ Utiliser uniquement des photos de banques d’images

Si vous piochez les photos d’illustration de votre site uniquement sur des banques images, vous prenez le risque de donner une image terne et biaisée de votre société. Évitez d’acheter sur ces plateformes des photos trop stéréotypées, comme celles où l’on voit des salariés assis autour d’une table en train de prendre des notes le sourire aux lèvres. Aujourd’hui, l’approche humaine est un facteur différenciant et percutant. N’hésitez pas à publier des photos de votre équipe afin que les lecteurs puissent les identifier ! Une photo prise via un smartphone de votre environnement de travail sera plus authentique et appréciée qu’une image haute qualité d’un faux salarié.

5/ Des temps de chargement lents

Plus le temps de chargement d’une page est important, plus celui de perdre son audience est grand. Idéalement, un temps d’attente de deux secondes au maximum est préconisé. Chaque seconde supplémentaire est une opportunité pour les visiteurs d'abandonner votre site, surtout s'ils naviguent depuis un smartphone.
Testez les temps de chargement des pages de votre site pour vous assurer qu'ils ne sont pas excessifs. Pour analyser gratuitement votre site web : cliquez ici

6/ Des contenus de faible qualité

Pierre angulaire de toute stratégie SEO, le contenu web ne doit pas être négligé. Les contenus dupliqués , les textes suroptimisés avec une densité de mots clés excessive et les pages qui ne contiennent que quelques lignes descriptives sont des pratiques à bannir. Pour autant, il ne faut pas tomber dans l’excès inverse en intégrant de longs contenus indigestes. Aujourd’hui, rares sont les internautes qui adoptent une lecture linéaire de l‘intégralité d’un article publié sur le web. Privilégiez des phrases courtes et synthétiques. Écrivez du contenu avec des sous-titres clairs afin qu'ils puissent facilement être identifiés par les lecteurs qui sauront où piocher l’information recherchée.

7/ Des pages « Qui sommes-nous »ou « Contact » négligées

Les pages "Qui sommes-nous ?" ou « Contact » sont souvent discrètes et parfois négligées, pourtant elles ont toute leur utilité. Soyez le plus clair possible sur qui vous êtes et comment les gens peuvent vous contacter. Internet peut parfois être un lieu confus ; en communiquant des informations claires et précises sur votre société, vous établissez un lien de confiance avec votre audience. Détaillez les spécificités de votre entreprise, votre positionnement ou encore à quoi les internautes peuvent s’attendre en sollicitant vos services.

N’hésitez pas à nous contacter pour mettre en place des stratégies digitales efficaces qui vous permettront de drainer un trafic optimal et de générer des prospects qualifiés.

 

Plus d'actualités

À lire également

Pourquoi un Web Design sur mesur
5 bonnes pratiques pour concevoi
Combien de temps met Google pour

Ils nous font confiance